La Voleuse des toits

75673859-8195-41B0-81D2-C2DDB267C5C2.jpg

 

Auteure: Laure Dargelos

genre: Fantastique

Editeur: roman auto-édité

nombre de pages:675

Prix: 20€ format papier / 3€99 en ebook

 

IMG_0887.JPG

Un roman inoubliable…

Mlle Herrenstein est une jeune aristocrate , fille de l’ambassadeur de l’île d’Orme qui la nuit tombée se faufile sur les toits en quête de liberté.  Elle délaisse sa perruque pour ses cheveux courts et Eléonore Herrenstein devient Plume, une jeune femme de 17 ans haute comme trois pommes qui se fiche éperdument du couvre feu mis en place par un régime tyrannique et se joue de la milice chargée de faire respecter les lois. Orme, est une île où le chef est l’Omega, il se dit de lui qu’il est immortel, il dirige la Ligue Écarlate composée des hommes les plus puissants et fortunés. Ils dictent leur lois et le peuple n’a plus qu’à se soumettre. Les aristocrates, les nobles les suivent comme des moutons, mais dans les bas fonds où les pauvres sont retranchés, la révolte gronde. Depuis que Plume a decouvert les injustices de ce monde, elle a l’espoir de renverser le régime et de supprimer l’Oméga, qui livre une guerre sans merci contre Valacer, des milliers d’innocents sont sacrifiés sans jamais aucun espoir de paix. L’étincelle de la révolte est née dans son coeur. Elle rêve de rencontrer les princes maudits, les seuls à s’opposer à la Ligue. Plume est une héroïne  éprise de liberté, têtue, déterminée avec une volonté de fer, j’ai beaucoup aimé ce personnage féminin très courageux et qui ne reste pas dans son rôle de femme qui a l’époque se résumait à porter de jolies toilettes et à épouser un bon parti . D’ailleurs sa mère pense de plus en plus à la marier, pour Plume le temps presse avant que sa seule liberté de vagabonder sur les toits lui soit arrachée. D’ailleurs voilà, qu’un prétendant fait son apparition, il s’agit de son futur fiancé.

Elias d’Aubrey, un personnage qui brille par sa complexité, il apparaît tout d’abord suffisant, arrogant, calculateur un jeune homme qui connaît et use de son pouvoir pour obtenir tout ce qu’il veut en tant qu’héritier de La Ligue Écarlate. Il est loin des stéréotypes habituels, l’auteure a su créer un personnage extrêmement intéressant qui depuis que je l’ai rencontré et devenu mon personnage masculin préféré tout livre confondu.

Il y a aussi bien d’autres personnages secondaires, tous bien décrits et pour la plupart très attachants.

Dans cette histoire où les complots sont nombreux, où des plans machiavéliques voient le jour, où les illusions sont nombreuses, saurez-vous faire tomber les masques?

Cette histoire met donc en scène une dictature, une rébellion et trouve aussi sa force dans la magie qui se glisse dans ce récit aux nombreux rebondissements. Et si, un grain de sable se glissait dans les rouages du temps pour modifier le passé mais aussi le futur.

Le récit est écrit  avec beaucoup de subtilité, de maturité, par une plume délicate et tout en finesse qui se joue des mots et les maîtrise à la perfection.

Avec ce roman, l’auteure signe une véritable prouesse, une intrigue complexe mais aucune fausse note, l’auteure n’a rien oublié , tout concorde et tout s’enchaîne à merveille. Je vois cette intrigue comme un immense mécanisme  où chaque rouage est enclenché au bon moment mais attention lorsqu’il se met en route on ne peut l’arrêter et il provoque une réaction en chaîne, un second rouage se met en position, clac, c’est au autour du troisième. Chaque acte à sa conséquence, tout découle d’un point précis dans le temps et l’espace et hop voilà une réaction en chaîne et tout s’explique . C’est formidablement bien pensé. À chaque révélation, j’étais surprise, abasourdie, bravo à l’auteur pour m’avoir berné tout le long du récit.

Cette lecture est vraiment inoubliable, extraordinaire, renversante, merveilleuse, incroyable, fabuleuse…

L’histoire est captivante et très intense , je ne compte pas les fois oü j’ai pleuré…des passages forts, émouvants, bouleversants.

Petite anecdote, la première fois que j’ai vu ce livre, c’était sur Instagram depuis ce jour une force inexpliquée m’attirait vers lui. Je rêvais de l’avoir mais ma raison me soufflait d’abord de vider un peu ma PAL. Je crois que cette force mystérieuse s’apparente à de la magie. Plume et Elias souhaitait que je les rencontre et decouvre leur périple. Je pense aussi que l’auteur a un don, lorsqu’elle pose les mots sur le papier, elle a le pouvoir d’ouvrir un passage qui m’a aspiré tout droit entre les pages pour me faire vivre une histoire inoubliable. Encore une fois, un grand merci à Laure Dargelos d’avoir organisé ce concours pour lequel j’ai eu l’immense chance de gagner un exemplaire dédicacé. Un trésor que je chérirai toujours.

La Voleuse des Toits est un roman auto-édité qui a atteint la perfection, un véritable chef-d’œuvre qui m’a grandement impressionnée. Je vous invite à le découvrir l’objet livre en lui-même est magnifique, la couverture est somptueuse à l’image son contenu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s